Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Vaccination antiméningococcique C

La stratégie française recommandée en 2010 – vaccination systématique des nourrissons âgés de 12 mois à 24 mois avec une seule dose de vaccin méningococcique et vaccination des sujets âgés de 2 ans à 24 ans –  repose sur la mise en place d’une immunité collective forte à l’instar de celle obtenue au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. L’échec de cette stratégie est lié à l’absence de couverture vaccinale suffisante, notamment chez les adolescents et les adultes jeunes et de ce fait, à l’absence d’installation d’une immunité de groupe.

L’enjeu actuel est d’obtenir une immunité de groupe apte à protéger les nourrissons de moins de 1 an.

Pour cela, le HCSP recommande l’application des recommandations vaccinales en vigueur et insiste sur l’importance de la vaccination des adolescents (11-13 ans) et des jeunes adultes (14-24 ans). Ces tranches d’âge sont par ailleurs à risque élevé d’infection à méningocoque C.

Le HCSP recommande la mise en place par les autorités de santé d’une campagne nationale active de vaccination de rattrapage et de profiter de toute occasion pour mettre à jour le calendrier vaccinal (les rendez-vous vaccinaux à 6 ans, à 11-13 ans, les demandes de certificats médicaux…).

En attendant l’installation  d’une immunité de groupe, le HCSP recommande de façon transitoire la vaccination des nourrissons dès la première année de vie selon un schéma à une seule dose de primovaccination à 5 mois avec le vaccin MenCC-TT (NeisVacÒ) suivi d’un rappel à l’âge de 12 mois.

Lire aussi : Vaccination par le vaccin méningococcique conjugué de sérogroupe C des 24 avril et 26 juin 2009

Veuillez patienter quelques instants...