Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Accès précoce avant l’AMM du vaccin contre la dengue dans les Territoires français d’Amérique (TFA)

Avis  (451 ko)

Date du document : 07/10/2016

Date de mise en ligne : 30/11/2016

Autres documents portant sur

Maladies transmissibles Vaccination Dengue Dengvaxia Département français d’Amérique Vaccin
Partager

Un vaccin contre la dengue est déjà enregistré dans certains pays. Ce vaccin est en cours d’évaluation à l’Agence européenne du médicament (EMA).

Un précédent avis n’a pas recommandé son utilisation à la Réunion et à Mayotte. Du fait de la circulation du virus de la dengue dans les Territoires français d’Amérique (Guyane, Martinique, Guadeloupe…), la question d’une éventuelle utilisation de ce vaccin avant la décision d’autorisation de mise sur le marché (AMM) est posée.

Le Haut Conseil de la santé publique n’est pas favorable à l’utilisation anticipée de ce vaccin dans les TFA. Certaines co-morbidités, essentiellement la drépanocytose, pourraient favoriser la survenue de formes graves de dengue, mais les données sont insuffisantes pour recommander la mise en place d’une vaccination ciblée sur ces populations par une procédure dérogatoire permettant un accès précoce avant AMM.

Aussi il est recommandé la mise en place dans les TFA d’un essai clinique de la vaccination dengue chez les personnes atteintes d’un syndrome drépanocytaire majeur. Cet essai permettra de vacciner les personnes en fonction de leur séropositivité, et   de repérer d’éventuels effets indésirables spécifiques aux drépanocytaires.

Par ailleurs, il est important de renforcer les mesures individuelles et collectives de protection contre les moustiques.

Lire aussi : Opportunité de la vaccination contre la dengue à La Réunion et Mayotte du 22 juin 2016

Veuillez patienter quelques instants...