Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Grippe saisonnière : utilisation des vaccins quadrivalents inactivés

Les données épidémiologiques et virologiques disponibles à ce jour en France n’apportent pas d’éléments nouveaux permettant de privilégier l’utilisation des vaccins quadrivalents inactivés par rapport aux vaccins trivalents, ni d’identifier une ou des populations chez qui ce vaccin pourrait être recommandé de façon préférentielle.

Le Haut Conseil de santé publique avait  émis des recommandations le 23 mai 2014 afin de déterminer la place du vaccin grippal tétravalent inactivé FluarixTetra® dans la stratégie vaccinale vis-à-vis de la prévention de la grippe saisonnière. FluarixTetra® est un vaccin grippal inactivé à virion fragmenté contenant deux sous-types de virus grippal A (H1N1 et H3N2) et deux types de virus grippal B (lignées Victoria et Yamagata). Seuls les vaccins trivalents sont pris en charge par l’assurance maladie pour les personnes ciblées par les recommandations vaccinales.

Sollicité sur la pertinence de remplacer le vaccin trivalent inactivé par le quadrivalent, le HCSP a pris en compte les données épidémiologiques et virologiques disponibles à ce jour en France et l’absence de données d’efficacité clinique comparatives. Il conclut qu’aucun  élément nouveau ne permet de privilégier l’utilisation des vaccins quadrivalents par rapport aux vaccins trivalents inactivés. Bien que le poids de la grippe B soit moindre que celui de la grippe A,  le remplacement du vaccin trivalent par le vaccin quadrivalent paraît probable pour l’avenir en raison de l’évolution divergente des deux lignées de virus B.

En outre, le HCSP rappelle que la priorité reste d’améliorer la couverture vaccinale des populations ciblées par les recommandations.

Lire aussi : Vaccination contre la grippe saisonnière. Place du vaccin FluarixTetra® du 23 mai 2014.

Veuillez patienter quelques instants...