Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Vaccination par les sages-femmes. Extension des compétences

Avis  (182 ko)

Date du document : 23/10/2015

Date de mise en ligne : 17/12/2015

Autres documents portant sur

Maladies transmissibles Vaccination Coqueluche Grippe Méningocoque C Rougeole Varicelle
Partager

Actuellement les sages-femmes peuvent prescrire et administrer certains vaccins aux femmes et aux nouveau-nés.

Les sages-femmes pourraient vacciner les personnes vivant régulièrement dans l’entourage du nouveau-né (non vacciné) afin d’en assurer sa protection. C’est dans cette perspective qu’il a été demandé au HCSP de préciser la liste des vaccinations de l’entourage qui contribuent à renforcer la protection des nourrissons et les conditions de mise en œuvre spécifiques éventuelles pour chacune des vaccinations proposées.

Le HCSP précise que l’entourage est défini comme les personnes vivant sous le même toit.

Le HCSP a pris en considération les compétences actuelles des sages-femmes en matière de vaccination, leurs modalités d’intervention auprès des femmes et de leur entourage et les maladies pour lesquelles la protection du nouveau-né et du petit nourrisson repose pour tout ou partie sur l’immunisation de l’entourage.

Il recommande l’intervention des sages-femmes au titre de la vaccination de l’entourage pour la prévention de la coqueluche (stratégie du cocooning), des infections invasives à méningocoque C, de la rougeole et de la grippe (pour la protection des nourrissons à risque).

Par ailleurs, il rappelle les exigences que comporte la pratique de l’acte vaccinal en matière de sécurité et de traçabilité et précise les mesures d’accompagnement susceptibles de faciliter la pratique de la vaccination par les sages-femmes.

Veuillez patienter quelques instants...