Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Recommandations vaccinales pour les enfants nés prématurés

Le HCSP a recommandé en 2013 une simplification du calendrier vaccinal. Pour les nourrissons, un schéma allégé et raccourci a été proposé pour la vaccination contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, et l’Haemophilus influenzae b.

Afin de déterminer si des recommandations spécifiques concernant cette vaccination étaient nécessaires pour les nouveau-nés prématurés, le HCSP a pris notamment en considération des données sur le développement immunitaire, l’immunogénicité post-vaccinale et l’épidémiologie de la coqueluche et des infections à Haemophilus influenzae b chez les nourrissons nés prématurés.

Il rappelle que la prématurité expose à un risque infectieux majoré en termes d’incidence et de gravité, pour certaines maladies infectieuses du jeune nourrisson, et tout particulièrement pour la coqueluche.

Le HCSP recommande de vacciner sans retard les nourrissons nés prématurés selon le calendrier vaccinal en vigueur, c’est-à-dire à l’âge de 8 semaines de vie. Il insiste sur l’importance de mettre en place une protection indirecte contre la coqueluche par la stratégie du cocooning, seul moyen de prévention précoce pour ces nourrissons nés prématurés.

Le HCSP estime qu’il n’existe pas à ce jour de données épidémiologiques justifiant de recommander un schéma vaccinal renforcé pour l’immunisation des nourrissons nés prématurés contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche et les infections à Haemophilus influenzae b.

De plus, le HCSP rappelle que le schéma vaccinal vis-à-vis des infections invasives à pneumocoque n’est pas modifié et que pour les nouveau-nés prématurés de mère porteuse de l’antigène HBs, la recommandation d’un schéma renforcé de vaccination dès la naissance contre l’hépatite B est maintenue.

Veuillez patienter quelques instants...